Nouvelles normes pour les missions d’examen, quelles sont les conséquences dans votre agence de voyages ?

Par François Lacoste-CPA auditeur,CA, 6 août 2018
Nouvelles normes pour les missions d’examen, quelles sont les conséquences dans votre agence de voyages ?

Nouvelles normes pour les missions d’examen, quelles sont les conséquences dans votre agence de voyages ?

Les normes comptables évoluent au fil du temps et les agences de voyages au Canada qui doivent, bien évidemment comme toute autre entreprise, délivrer des états financiers annuels devront aussi s’y conformer.

En effet, depuis le 14 décembre 2017, les comptables agréés ont l’obligation d’appliquer la nouvelle norme canadienne de mission d’examen (NCME 2400). Cette mise à jour des normes est une première depuis 1989.

Les implications dans l’examen des états financiers

Les états financiers que vous devez préparer annuellement pour votre agence de voyages doivent être accompagnés d’un rapport de mission d’examen. Pour les entreprises dont la fin d’année est après le 14 décembre 2017, le rapport se nomme maintenant ‘’Rapport de mission d’examen du professionnel en exercice indépendant’’ et il a subi d’importantes modifications. 
Le rapport précédent comportait généralement trois paragraphes.  Le nouveau rapport comporte au moins six paragraphes. 
Qu’est-ce que ces nouveaux paragraphes mentionnent aux lecteurs des états financiers?  Un ajout important au rapport est que dorénavant, on mentionne aux lecteurs que la direction est responsable d’une présentation fidèle selon les NCECF et qu’elle met en place les contrôles internes nécessaires pour s’assurer de détecter toutes anomalies significatives qui pourraient résulter de fraudes ou d’erreurs. 

- Qu’est-ce que ça signifie pour l’auditeur de vos états financiers?  Il doit documenter les processus comptables. 
- Qu’est-ce qui déclenche la production d’une facture? 
- Qui comptabilise les achats administratifs et à quel moment? 
- Revoyez-vous les documents produits par votre système comptable? 
- Établissez-vous des budgets? 
- Avez-vous développé des nouveaux produits/services?  
- Est-ce qu’il y a eu du mouvement de personnel? 

Toutes les réponses à ces questions, vont permettre à l’auditeur de détecter où il pourrait y avoir des erreurs dans votre comptabilité et où il doit accorder de l’importance pour s’assurer que vos états financiers sont exempts d’anomalies significatives.

Un autre des paragraphes vient préciser les responsabilités du professionnel en exercice.  Il informe le lecteur que les procédés d’examen sont plus restreints que ceux d’un audit.  Selon certains utilisateurs, l’examen n’est possiblement pas suffisant pour obtenir un degré élevé d’assurance que les états financiers sont exempts d’anomalies significatives. 

Pour les professionnels comptables comme moi, cela nécessitera d’avoir une connaissance plus large des affaires de mes client. Pour les professionnels du voyage comme vous, cela se traduira par quelques efforts supplémentaires de façon à rendre plus transparentes vos méthodes de contrôle et de la saine gestion de votre entreprise.

De nombreuses agences de voyages travaillent avec un nombre restreint d’employés et souvent sans aucun personnel permanent à la comptabilité.  Ces nouvelles exigences peuvent alors paraître comme un fardeau supplémentaire car il faut absolument les intégrer et comprendre pourquoi il faut les appliquer pour trouver leur utilité.  Les agences de voyages comme toute entreprise, sont parfois victimes de fraudes.  Dès qu’un fraudeur détecte une faille, il l’utilise jusqu’à ce qu’on mettre un contrôle en place pour minimiser le risque.

Dans les prochaines semaines, j’élaborerai davantage dans de nouveaux articles de blog sur la pertinence de mettre en place des contrôles internes ainsi qu’au sujet de ce que vous devez consulter comme rapport comptable et l’information que vous avez à analyser.

Bon courage dans vos suivis comptables !

Les plus populaires

Catégories